Image default
Jardin

Comment débuter dans le bonsaï ?

Vous aimez la nature, les plantes, ainsi que la culture asiatique ? Alors vous allez adorer le bonsaï. Ces petits arbres en pot sont fascinants, intrigants, ils évoquent en nous des souvenirs et des émotions. Voyons ensemble comment débuter en bonsaï.

Qu’est-ce qu’un bonsaï ?

C’est avant tout un arbre, ce qu’il y a de plus normal. Un bonsaï n’est pas une espèce particulière, on peut faire un bonsaï avec quasiment tous les arbres, les arbustes ou même des lianes. En pratique, certaines espèces sont quand même plus adaptées.

En effet, le but d’un bonsaï est de donner l’impression d’avoir un arbre en pot. Et pour que l’effet soit convainquant, il faut que l’on ait de fines ramifications et des petites feuilles. Si vous avez un arbre de 20cm de haut avec des feuilles qui sont aussi grosses que la main, l’illusion ne marchera pas.

L’art du bonsaï est originaire de Chine mais il a été principalement développé par les japonais. Ces derniers ont sélectionné un ensemble de variétés de plantes qui sont les plus adaptées pour faire un bonsaï. On trouve ainsi l’érable du Japon, merveilleux avec ses feuilles qui prennent des couleurs allant de l’orange ou rouge au printemps ou à l’automne. Mais il y a également les pins, ou encore les genévriers qui font de magnifiques bonsaïs. Mais il y en a tant d’autres qu’il serait difficile d’en faire une liste exhaustive.

Mais surtout, il ne faut pas croire que l’on ne peut faire un bonsaï qu’avec des plantes asiatiques. Bien au contraire, nos charmes, hêtres, chênes ou aubépines sont les parfaits exemples que l’on peut faire du bonsaï avec des arbres qui poussent à côté de chez nous.

Quelques conseils pratiques pour débuter en bonsaï

Un bonsaï se cultive à l’extérieur. Oubliez ces photos que l’on vous montre avec un petit pin posé à côté de la télé ou sur la table du salon. Au bout de quelques semaines il va dépérir et finira par mourrir. Un bonsaï c’est un arbre, et un arbre ça vit dehors.

Même si internet regorge d’informations et de conseils, on y trouve le meilleur comme le pire. Le mieux est de vous rapprocher d’un club, ou d’un groupe d’amis, afin d’acquérir les bases de cet art, et notamment la culture. Car avant de prendre votre paire de ciseaux pour commencer à le tailler, apprenez à cultiver votre bonsaï.

L’arrosage est certainement ce qu’il y a de plus difficile à maitriser pour un débutant. Car l’arbre vit dans un petit pot, et il doit être arrosé souvent. Mais l’inonder continuellement n’est pas la bonne solution non plus, surtout pour des espèces comme les pins qui aiment bien avoir les racines un peu au sec avant un nouvel arrosage.

Ce n’est qu’une fois les bases maitrisées que vous allez vous plonger dans l’art du bonsaï, son esthétique, les différentes formes, le choix des pots. C’est un univers tellement vaste que l’on trouve toujours de nouvelles choses à apprendre !

Related posts

Comment aménager son jardin ?

Odile