Image default
Santé

La propolis et ses bienfaits sur le corps humain

Notez cet article

La propolis est une substance résineuse récoltée par les abeilles butineuses sur les écorces et les bougeons de certaines essences d’arbres comme le bouleau, le peuplier, le marronnier, le sapin, le saule et les conifères. Sa couleur varie en fonction des conditions météorologiques et des espèces d’arbres. Il en est de même pour sa consistance qui peut être molle, dure ou friable selon la température, et pour la couleur, elle varie du jaune clair au noir en passant par une large palette de brun. La propolis dégage une odeur douceâtre et a un goût très prononcé. Les abeilles mélangent la résine à de la cire et à leurs sécrétions glandulaires pour l’obtenir, et s’en servent pour colmater les fissures dans leur ruche et pour assainir leur colonie.

Comme se récolte la propolis et quels sont ses constituants ?

L’utilisation de la propolis par l’homme remonte à des temps immémoriaux. Les anciens Egyptiens, qui l’appelaient cire noire, la mettaient dans les préparations servant à la momification des morts, tandis que les Grecs et les Assyriens l’intégraient dans leur pharmacopée. Selon les notes d’Aristote, il s’agit d’un remède efficace contre les affections de la peau comme les suppurations et les plaies. Les Incas l’utilisaient pour contrer les états fébriles.

La récolte de la propolis se fait à l’aide de grilles spéciales que l’on gratte. Cette technique permet d’obtenir un produit frais et non oxydé. Une autre technique consiste à racler la propolis sur des cadres, mais celle-ci ne garantit pas la fraîcheur, car le produit peut avoir été déposé là depuis des années. Il y a donc une trop grande quantité d’impuretés et de cire.

La propolis contient, entre autre, des provitamines A et des vitamines B en grande quantité. Elle recèle également des minéraux et des oligo-éléments comme du cuivre, du magnésium, du sélénium, du molybdène, de l’argent, du bore, du nickel, du plomb, du titane, du vanadium et du zinc. On trouve aussi dans la propolis des flavonoïdes, des molécules reconnues pour leurs propriétés antioxydants, ainsi que des acides aminés.

Les principales vertus de la propolis

Outre ses propriétés antioxydantes, la propolis possède aussi des vertus assainissantes, antiseptiques, antivirales, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, anesthésiantes et régénératives. Elle renforce le système immunitaire et aide à combattre les états dépressifs. La propolis blanche, qui est la plus douce, est efficace dans les soins de la peau et de la sphère ORL. Son utilisation est aussi préconisée contre diverses affections caractéristiques de l’automne et de l’hiver telles que les angines, les laryngites, les pharyngites, les rhinites, les sinusites et des otites externes.

La propolis constitue également un complément thérapeutique intéressant contre la tuberculose, et on l’utilise aussi en stomatologie, pour l’hygiène bucco-dentaire et pour combattre la mauvaise haleine, les gingivites, les aphtes, les glossites et les douleurs dentaires dues à une extraction dentaire, par exemple. La substance, qui entre dans la composition des produits cosmétiques, est aisément toléré par l’organisme humain. La propolis jaune est particulièrement réputée pour son efficacité dans le traitement des maladies des voies digestives et de l’anémie.

Related posts

Comment choisir le lit idéal pour bébé ?

Irene

Quel EHPAD est fait pour votre proche ?

Claude

Retrouver la ligne avec l’aide du froid

sophie