Image default
E-commerce

Vente de chaussures de ski d’occasion

À la base, acheter une paire de skis n’est pas une tâche aisée. Alors, lorsque le facteur « occasion » s’ajoute, cela devient un vrai casse-tête chinois pour de nombreuses personnes. Pourtant, on reconnait tous que l’on peut non seulement faire des économies, mais aussi profiter d’agréables moments de glisse si l’on déniche les bonnes chaussures de ski d’occasion. Comment faut-il donc s’y prendre ? Dans les lignes suivantes, découvrez la bonne manière de faire l’achat de chaussures de ski d’occasion.

Existe-t-il vraiment de bonnes chaussures de ski d’occasion ?

L’achat de chaussures de ski d’occasion n’est pas une chose insignifiante. C’est un acte qui mérite toute votre attention. En général, certains se découragent après avoir fait le tour de quelques magasins. Ils arrivent même à se demander s’il existe réellement un bon matériel de ski. En vrai, le bon équipement de ski qui conviendra pour chaque skieur ne manque pas. La vraie interrogation consiste à se demander les éléments de référence à considérer lors de l’achat de chaussures de ski d’occasion. Sur le sujet, il est important de préciser qu’il n’y a pas de paire de skis universelle pour tout le monde. Chaque personne devra surtout se référer aux critères afin d’être sûre de dénicher la bonne paire de chaussures de ski. Justement, les critères à prendre en compte vous sont révélés dans les lignes qui vont suivre.

Les bons critères de choix doivent peser dans la balance

Un bon choix de chaussures de ski d’occasion est un achat qui ne va pas occulter les paramètres de performance et de confort. Pour que ces derniers soient réunis lors de l’acquisition de vos paires de chaussures de ski d’occasion, les critères suivants méritent votre intérêt :

La pointure : vous convient-elle ?

Connaissez-vous déjà votre pointure classique ? Si c’est déjà le cas, retenez que les marques spécialistes de matériels de ski utilisent plutôt la norme « mondopoint ». Il suffira d’appliquer la formule (pointure classique x 2)/3; puis de soustraire 1 du résultat pour connaitre votre pointure.

Si la pointure est connue, il faut s’en tenir à cela. En effet, une paire trop étroite risque de causer des douleurs et une paire trop grande peut engendrer des écorchures.

Le flex : est-il adapté à votre niveau ?

Le flex est le critère qui indique la rigidité ou la souplesse d’une chaussure de ski. Lorsqu’il est plus élevé, la paire est plus rigide. Si vous êtes un débutant de ce sport d’hiver, un flex bas qui varie de 60 à 80 fera l’affaire et va vous garantir des passages de virage souple. Par contre, si vous êtes dans la catégorie des professionnels, vous pourrez opter pour un flex supérieur afin de jouir de plus de précision dans les virages.

Le last : répond-il à vos besoins ?

Le last (largeur des chaussures de ski) est l’équivalence de la partie la plus large du pied. Pour la majorité des skieurs, la moyenne adaptée est de 100mm. Par contre, les compétiteurs préfèrent 92 mm. Ceux qui ont des pieds très larges vont à 104mm. En ce qui concerne le last, il faut garder à l’esprit que l’idéal est une chaussure de la longueur de votre pied. Cela permet d’allier contrôle des skis et confort. Toutefois, pour la précision, vous pouvez viser une chaussure plus étroite.

Au-delà de ces points, il y a la morphologie qu’il ne faut pas négliger. Il s’agira essentiellement de votre poids et de votre taille. Si tout cet univers vous semble flou, n’hésitez pas à contacter l’équipe de SkiOccas qui est spécialisée dans la vente de chaussures de ski d’occasion pour bénéficier gratuitement d’une assistance dans le choix de vos chaussures de ski d’occasion.

Related posts

Choix d’une solution de paiement pour site e-commerce : les critères à prendre en compte

sophie

Meilleurs astuces pour envoyer des colis pas chers

sophie

Stratégie digitale : est-ce indispensable ?

Irene