Image default
Bricolage

Bien choisir son tableau de répartition électrique

Pièce maîtresse d’une installation électrique, le tableau électrique doit être assez robuste pour pouvoir assurer la répartition et la sécurité de l’ensemble des circuits qui alimentent le logement. Il faut ainsi le choisir avec précautions afin de prévenir les risques de coupures intempestives ou de surtension. Si vous avez besoin de conseils pour choisir votre tableau électrique et ses composants, suivez le guide :

Quel type de tableau électrique vous convient le mieux ?

Si vous voulez acquérir un tableau électrique pas cher et facile à mettre en place, vous feriez mieux de choisir un tableau pré-équipé. Il s’agit d’un coffret intégrant un interrupteur différentiel, des disjoncteurs et un bornier de mise à terre. Tous ces dispositifs sont déjà reliés entre eux à l’aide des peignes électriques et vous pouvez, selon vos besoins, rajouter d’autres modules comme l’éco-compteur ou encore le parafoudre.

Pour l’installation, un tableau pré-équipé se raccorde directement au réseau électrique, ce qui représente un avantage non négligeable : gain de temps et faibles coûts.

En revanche, en choisissant un tableau électrique nu, vous avez l’avantage de choisir vous-même les composants, et d’assurer la qualité de tous les appareillages suivant le budget disponible et les spécificités de vos besoins. Il s’agit du meilleur moyen de sécuriser toute l’installation et de concevoir un dispositif sur mesure.

En fonction du type de votre installation électrique, vous pouvez mettre en place un seul ou deux tableaux de répartition électrique. Dans ce second cas, le deuxième coffret est placé à l’extérieur du logement. Il faut alors veiller à ce que ses composants, les câbles électriques pas cher inclus, soient conservés à l’abri du rayon ultra-violet et de l’humidité.

Les composants d’un tableau de répartition électrique

–  Le disjoncteur est l’élément principal du tableau électrique. Il assure la protection de tous les équipements raccordés à l’installation électrique ( système d’éclairage, appareils électroménagers…) en coupant automatiquement le circuit en cas de survoltage. Il est aussi possible de mettre le circuit hors tension et de le réactiver à l’aide de la manette intégrée à cet interrupteur.

–  L’interrupteur différentiel est indispensable pour éviter les risques d’électrocution. Il coupe le circuit dès qu’une fuite de courant survient.

–  Le bornier de mise à terre : ce dispositif a pour fonction de conduire les courants électriques directement vers la terre en cas de fuite pour que ceux-ci ne provoquent pas d’électrocution. Il complète ainsi l’interrupteur différentiel.

–  Le parafoudre : ce module est obligatoire si votre logement se trouve dans une zone géographique souvent frappée par la foudre, ou si vous vivez dans un immeuble doté de paratonnerre.

Related posts

Les meilleures astuces pour bien aménager une petite cuisine

Claude

Une mini caméra de surveillance haute résolution

Irene

Les services de dépannage en serrurerie

Laurent