Image default
Enseignement & formation

Le CAP AEPE : la porte d’entrée vers les métiers de la petite enfance

Enthousiasme, patience, écoute et surtout, bienveillance, voilà les qualités requises pour exercer dans la petite enfance. Cependant, les capacités humaines ne suffisent pas pour entrer dans le monde professionnel. En effet, que l’on souhaite adopter le statut d’indépendant ou intégrer une structure d’accueil pour jeunes, il faut avoir des compétences techniques et attester ses aptitudes avec un diplôme. Le CAP AEPE ou « CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance » est le premier certificat à obtenir pour travailler dans ce domaine.

Le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance : ce qu’il faut savoir

Les métiers de la petite enfance ne cessent de séduire les plus jeunes et les personnes en reconversion professionnelle. En effet, c’est un secteur qui recrute en masse malgré la crise. Un phénomène qui s’explique notamment par le vieillissement du personnel et le nombre de naissances en constante hausse en France. D’où la demande croissante auprès des centres d’accueil et des particuliers. C’est une excellente opportunité pour ceux qui souhaitent exercer dans ce domaine, car ils n’auront aucune difficulté à trouver un travail. Ceci, à condition d’avoir les capacités nécessaires ainsi que les attestations requises.

Pour cela, le CAP AEPE est le premier certificat à obtenir pour intégrer les métiers de la petite enfance. C’est un diplôme de niveau V offrant de nombreux débouchés. Ainsi, il permet aux détendeurs de postuler dans les centres d’accueil et de garde pour jeunes afin d’accompagner les enfants de 0 à 6 ans. Les diplômés pourront aspirer au poste d’agent de crèche ou auxiliaire de puériculture. Par ailleurs, cette attestation permet également de travailler comme animateur dans les écoles maternelles ou les camps de vacances. Dans le dernier cas, il s’agit donc d’un travail saisonnier. Enfin, le CAP AEPE ouvre aussi la voie vers les métiers à domicile, comme assistante maternelle ou familiale.

Préparer et passer son CAP AEPE

Tous les ans, des milliers de personnes, tous âges confondus, passent le CAP AEPE. Accompagner le tout-petit dans son éveil et son développement intellectuel, assurer l’hygiène des espaces de vie de l’enfant et lui apporter les soins essentiels, voilà les missions de l’accompagnant. Et même si cela parait simple, les métiers de la petite enfance nécessitent des capacités techniques. C’est tout l’intérêt de la formation. Celle-ci permet de préparer les futurs diplômés dans leurs fonctions. Pour se former, les aspirants au diplôme doivent avoir un niveau de troisième et être majeurs. Ils devront ensuite trouver un établissement proposant le programme CAP AEPE.

Ceux qui sont encore dans le milieu scolaire peuvent suivre une formation initiale en intégrant un des 150 lycées en France. Dans le cas contraire, les salariés peuvent signer un contrat d’apprentissage et s’inscrire à des cours en alternance. Enfin, la démocratisation de l’e-Learning, il est désormais possible de suivre une formation cap petite enfance en ligne. Cette solution est particulièrement prisée chez les personnes actives qui souhaitent se reconvertir ou les autodidactes. Elle offre une meilleure autonomie et favorise un gain de temps. Mais peu importe l’approche adoptée, un stage de deux mois reste obligatoire pour être éligible aux examens.

Related posts

Comment se former au métier de la comptabilité ?

Claude

Tendance photographie : comment se déroule une séance photo de lingerie ?

Laurent

Quelle formation en master environnement ?

Journal