Image default
Tourisme

Sélection des sites naturels à voir durant un séjour au Costa Rica

Le Costa Rica constitue une destination de premier choix pour entrer en contact avec une nature préservée. Ce petit pays d’une superficie d’un peu plus de 51 000 km² tient, en effet, sa renommée de sa biodiversité d’une richesse inestimable. Ceux qui s’y rendent passer un séjour agréable et profiteront de l’omniprésence de la verdure. De plus, cette contrée compte quelques aires protégées valant un détour.

S’évader en pleine nature, au sein du parc national Corcovdado

Pour vivre des moments d’évasions au Costa Rica, une expédition au sein de ses sites naturels est de mise. Les vacanciers profiteront notamment de leur escapade dans ce pays pour rejoindre le Parque Nacional Corcovado. Ce dernier constitue incontestablement l’une des réserves les plus captivantes de cette destination. Très vaste, il comprend une zone maritime d’une superficie 55 km² ainsi qu’une partie terrestre d’une étendue de 426 km². L’un des rôles de ce site est la protection d’une section importante de la forêt tropicale humide de la Península de Osa. Celle-ci se démarque par la diversité de ses habitats naturels. Elle en compte 8 au total. Par ailleurs, cette aire de conservation fera le bonheur des passionnés de birdwatching. Près de 375 espèces aviaires la fréquentent, pour ne citer que l’ara écarlate. Aussi, une multitude d’espèces faunistiques poussent dans ce parc, dont des arbres géants comme le ceibapentandra.

Le parc national Tortoguero, le paradis des amateurs de tourisme vert

Le Costa Rica saura charmer ceux qui rêvent de passer leur vacance dans une destination tropicale riche en biodiversité. Il suscite la convoitise des amateurs de tourisme vert en provenance du monde entier. Les voyageurs partent dans ce pays trouveront là-bas quelques sites naturels d’exception. Parmi ces derniers, on peut citer le parc national Tortoguero. Celui-ci constitue un lieu à ne pas rater durant un séjour au Costa Rica. Il se caractérise par l’abondance de sa faune et sa flore. Afin d’observer les animaux de cette zone de conservation, les bourlingueurs pourront faire une promenade au fil de l’eau. En effet, on y trouve quelques canaux qui se prêtent parfaitement à une balade authentique. Celle-ci permettra aux vacanciers de voir des lézards, des iguanes, des caïmans, des tortues d’eau douce, des paresseux, etc.

Le parc national Manuel Antonio, terre de prédilection des écotouristes

Afin de poursuivre leur expédition touristique en terre costaricaine, les vacanciers se laisseront tenter par un passage au parc national Manuel Antonio. Ce dernier affiche une beauté envoûtante. Il dispose d’un panorama exceptionnel et comprend une large variété de forêts (primaire, secondaire, tropicale sèche et humide). Cette aire de conservation figure sur la liste des sites les plus appréciés de ceux qui font un séjour au Costa Rica. Elle compte une partie maritime d’une superficie de 550 km². Sa zone terrestre couvre une étendue moindre d’environ 20 km. Cette réserve se caractérise par son climat agréable. Elle a une température moyenne annuelle de 27°C. Les choses à faire sur les lieux comprennent notamment la randonnée. Ce sanctuaire de la biodiversité possède un petit réseau de sentiers pédestres permettant à ses visiteurs d’accéder à ses coins d’intérêts, dont de belles plages.

Related posts

Voyage inoubliable au Cambodge

Claude

Top 3 des villes à visiter aux États-Unis

Claude

Votre camping à Fréjus pour des vacances détonantes

Journal